Fascia

Qu'elle soit d'origine chirurgicale (coeliscopie, césarienne...) ou traumatique (accident avec un corps étranger...), une cicatrice signifie qu'il y a eu une section de la peau et des tissus sous jacents : les fascia (ou aponévroses) qui sont des tissus de soutient du corps (muscles, organes, vaisseaux sanguins...).

Comment ça vous ne voyez pas ce que c'est un fascia ?!

Comme le disait si bien mon professeur d'anatomie :

"Vous avez déjà coupé du blanc de poulet? Vous avez observé une enveloppe fine et translucide? Voilà ce qu'est le fascia!"  

Les fascia sont partout et ont donc une grande importance. Ils ont une structure majoritairement fibreuse et lorsqu'ils sont sectionnés ils ne sont plus du tout élastique et forment des brides ou adhérences à l'image d'un accroc dans un pull.

C'est au médecine manuelle (kinésithérapie et ostéopathie) que vous confiez vos fascia car avec nos mains, et des techniques de mise en tension de la peau, nous sommes en mesure de les travailler.

 

Il faut bien comprendre qu'il y a :

la statique du corps :

* la cicatrice que l'on voit.

* Cette partie là met environ 30 jours à cicatriser, mais bouge durant un an par remaniement de l'épiderme. Il faut donc protéger pendant un an une cicatrice de l'exposition au soleil par une crème de type écran total.

la dynamique du corps, le mouvement :

* qui mobilise les fascia autour de la cicatrice et peut bloquer des zones.

* Cette partie met 3 mois à cicatriser donc prudence à la reprise des activités physiques.

Ex : une cicatrice de césarienne peut bloquer tissulairement le bassin et ainsi induire des douleurs du bas du dos.

 

Vous pouvez agir sur vos cicatrices !

 

Quelques conseils :

- masser avec un corps gras neutre (huile d'amande douce, huile d'onagre...) pendant au minimum 3 mois. Il n'est jamais trop tard pour commencer!

L'idée n'est pas de vous faire mal, il faudra exercer une pression constante et circulaire à la découverte de points plus denses et à travailler donc plus en profondeur.

- hydrater le reste de votre peau mais pas seulement, veiller à bien vous hydrater en buvant de l'eau

- soyez vigilant et si une douleur persiste ou naît en périphérie de la zone n'hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre ostéopathe

 


Articles similaires