Nourrisson

J'ai eu envie d'écrire cet article car j'ai souvent des mamans qui me téléphonent à ce sujet.

Dans un premier temps, il faut discerner deux situations bien différentes :

1) Bébé tousse dans un contexte fébrile c'est-à-dire avec :

  • le nez qui coule
  • des difficultés respiratoires avec une respiration bruyante voir sifflante ou une respiration plus rapide que d'habitude
  • des difficultés à s'alimenter
  • un sommeil perturbé
  • et enfin de la fièvre

2) Bébé tousse et semble encombré mais sans ce contexte fébrile

  • depuis plusieurs jours voir semaines
  • ​le son de sa voix, et donc ses pleurs, sont légéremment modifiés​

Dans les 2 cas, il est préférable de consulter son pédiatre ou son médecin traitant, cependant cet article peut vous permettre de vous orienter et de savoir sur quels points, et quand, l'ostéopathie peut aider votre bébé.

Concernant la situation numéro 1 :

Il semblerait que votre bébé présente une bronchiolite. Selon son degré d'encombrement respiratoire votre médecin vous a peut-être prescrit de la kinésithérapie respiratoire.

L'ostéopathie ne peut pas se substituer à cette prise en charge, et seuls les kinésithérapeutes sont habilités à réaliser ces gestes qui vont avoir pour but de désencombrer votre bébé.

Selon l'ordre des kinésithérapeutes, vous pouvez consulter un kinésithérapeute pour un acte de kinésithérapie respiratoire sans nécessairement repasser par votre pédiatre ; en cas d'aggravation brutale de l'encombrement par exemple.

​Il est conseillé de consulter un ostéopathe ensuite, c'est-à-dire lorsque bébé ne présente plus de fièvre et que le kinésithérapeute juge qu'il n'est plus nécessaire de pratiquer de la kiné respiratoire.

Un travail  ostéopathique, par exemple sur les tensions thoraciques induites par la toux et l'encombrement s'avérera particulièrement utile et efficace pour permettre à bébé de retrouver une respiration ample et le libérer d'éventuelles gènes.

 

Concernant la situation numéro 2 :

Il semblerait dans ce cas que votre bébé présente des reflux gastro-oesophagien ou RGO.

Le reflux se définit comme une remontée involontaire du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Cette affection chez bébé est due notamment à une immaturité du muscle qui ferme l'orifice entre l’œsophage et l'estomac.

Le reflux peut se manifester par des régurgitations mais pas toujours. Il peut arriver que le contenu de l'estomac ne remonte pas jusqu'à la bouche du nourrisson mais remonte seulement dans une partie de l'œsophage, c'est ce qu'on appelle les reflux internes.

​Or, le carrefour aéro-digestif du bébé est immature, il est donc tout à fait possible que de petites quantités de liquide constituant ces reflux passent au niveau de ce carrefour en direction des voies aériennes provoquant ainsi une toux, voir une modification de la voix.

Dans ce cas, le pédiatre peut décider de la mise en place d'un traitement en fonction de la gêne occasionnée par ce reflux ou également un changement de lait pour un lait dit "AR", anti-régurgitations, qui est épaissi et tient ainsi mieux dans l'estomac. ​

L'ostéopathie est appropriée dans ce cas dès la confirmation du diagnostic. A l'aide de manipulations douces, nous travaillons sur l'ensemble des structures : estomac, oesophage, diaphragme, structures nerveuses en rapport... dans le but, entre autre, de donner plus d'espace à l'estomac afin de limiter au maximum les reflux et ainsi améliorer les symptômes. ​

En fin de séance, nous donnons également des conseils adaptés tels que privilégier le portage en écharpe pour limiter le reflux, ne donner pas le biberon trop à la verticale, éventuellement fractionner les quantités de lait, ou encore éviter de coucher bébé sur le dos tout de suite après le biberon.

 

Comme d'habitude, si vous avez des questions n'hésitez pas à m'écrire.


Articles similaires