Le ventre, notre 2ème cerveau ?

Depuis les années 90, les chercheurs ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. 

En effet, notre ventre contient plus de deux cents millions de neurones qui veillent, bien évidemment, à notre digestion, mais pas seulement! Ces neurones échangent des informations avec notre "tête". Ces découvertes n'en sont qu'à leur prémisse et nous savons déjà que cela va très probablement tout bouleverser. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau dit entérique, soit celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. 

Qui n'a jamais eu l'estomac noué face au stress ? On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre maintenant que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau régule nos émotions.

Ce premier point montre l'importance de l'équilibre alimentaire et surtout de bien connaitre son ventre. Après une grosse gastro, une baisse de moral et d'énergie peut se faire de façon concomitante. Il peut alors s'avérer très pertinent de faire une cure de probiotiques par exemple. 

C'est un point que j'aborde toujours avec mes patients, en voilà la raison. 

Mais ce n'est qu'un début. Certaines découvertes ouvrent aujourd’hui la porte à d’immenses espoirs thérapeutiques. 

  • Des maladies neurodégénératives, comme Parkinson, pourraient trouver leur origine dans notre ventre. Elles commenceraient par s’attaquer aux neurones de notre intestin, hypothèse qui, si elle est vérifiée, débouchera peut-être sur un dépistage plus précoce. 
  • Plus étonnant encore, notre deuxième cerveau abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité influence notre personnalité et nos choix, nous rend timides ou, au contraire, téméraires. 

Affaire à suivre donc ;-)


Articles similaires